Le Maire de Chambéry refuse le dialogue


Après un mois de grève des Atsem, les parents d’élèves, les enseignants et les agents de la ville sont venus, hier, demander au Maire de revoir sa copie et de maintenir une assistante maternelle par classe.

Suite à un comité technique de la ville, une première fois reporté, puis incapable de se réunir sereinement vendredi dernier, le Maire a fait le choix du passage en force en maintenant le rapport pour qu’il soit voté hier soir.

Alors que les enjeux sont très importants en terme de réflexion sur la qualité du service à apporter aux habitants et sur les conditions de travail des agents de la ville, condition sine qua non d’une bonne mise en oeuvre de ce service au public, le Maire a rompu le dialogue en faisant évacuer le Conseil municipal par la Police nationale.

Nous ne pouvions pas être complices de cet autoritarisme stérile, devenu un mode de gouvernance, et nous avons donc décidé de quitter le Conseil municipal.

0001.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s